3 ingrédients à éviter dans les produits d’entretien ménagers

3 ingrédients à éviter dans les produits d’entretien ménagers

Nous prenons la peine de consulter les ingrédients des aliments que nous consommons quotidiennement. Le sirop de glucose-fructose et le glutamate monosodique ont de moins en moins leur place dans nos armoires de cuisine, afin de prioriser des ingrédients plus naturels. 

Mais qu’en est-il de nos produits ménagers? Prenons-nous vraiment le temps de consulter leurs ingrédients aux noms tout aussi farfelu? Connaissons-nous leur effets sur notre santé? Les plus gros détaillant vont nous vendre l’efficacité de leurs produits à travers des fragrances artificielles qui masquent les composantes toxiques qui s’y cachent. Et certaines gammes de produits se disants écologiques renferment en fait des substances nuisibles à notre environnement.

Ingrédients nocifs

En effet, les bouteilles de marques les plus connues regorgent d’ingrédients nocifs. En 2014, un sondage réalisé par David Suzuki a démontré que sur 15 000 produits, 25% s’identifiaient comme étant « écologique » sans aucune preuves et analyses scientifiques . C’est pourquoi en tant que consommateur il est important de nous intéresser à ces ingrédients qui pourraient nous causer du tort. En voici quelques uns: 

  1. Phtalates : L’exposition à cet élément chimique serait néfaste à la fertilité et au développement des nouveaux-nés. Il est fréquemment trouvé dans les détergents à lessives, dans les solvants ou dans les produits cosmétiques. 
  1. Eau de Javel : Ce mélange d’eau et d’hypochlorite de sodium, bien connu comme désinfectant, est un irritant pour la peau et peu être dommageable pour les poumons. Pour désinfecter son domicile naturellement. il est suggéré de faire usage de Percabonate de soude qui consiste en une eau oxygénée solide et pratique pour désinfecter et détartrer.
  1. Perméthrine : Se trouvant généralement dans les insecticides, le perméthrine s’imprègne dans nos vêtements, au sol ou dans les tissus de la maison et peu créer des irritations cutanées. C’est un agent chimique qui persiste dans les domiciles et sa quantité diminuent faiblement au fil du temps. Le vinaigre 12% est une alternative naturelle à l’insecticide toxique que nous connaissons.

En apportant une clarté sur les effets nocifs de certain de ces ingrédients sur notre santé et sur l’environnement, le consommateur sera d’avantage porté à faire des choix plus éclairé quant à la sélection de leur achat.

Une autre alternative simple et amusante à cet enjeux serait d’effectuer sois-même ses produits ménagers en famille. Cela permettrait d’éliminer considérablement les toxines libérées lors de l’usage de ces substances chimiques, en favorisant des matières premières naturelles pour l’entretien de son domicile, tel que le savon noir, le bicarbonate de soudre ou l’acide citrique biologique.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.