transition vers les produits écolos

transition vers les produits écolos

L’odeur du « propre » a toujours été indispensable à ma routine du nettoyage. Sans cette forte odeur, je n’avais pas l’impression que ma maison avait été astiquée comme il le fallait. Mon comptoir de cuisine embaumait les agrumes tropicales, mes salles de bain la douce brise des champs et mon plancher sentait la citronnelle. Tout pour me satisfaire ! 

Absolument rien ni personne n’aurait pu changer mes habitudes de nettoyage. Personne…mis à part un foetus de 10 semaines qui m’a doté du super pouvoir d’un nez excessivement affuté (celles qui ont déjà été enceinte savent de quoi je parle). Les fausses agrumes tropicales et la douce brise des champs devenaient plus difficiles à supporter et j’ai dû me tourner vers des solutions de nettoyage moins désagréables pour mes narines. 

En effectuant des recherches, j’ai compris que certains ingrédients chimiques se retrouvant dans les produits que j’utilisais quotidiennement pouvaient être néfastes pour moi et bébé, même après ma grossesse. Il me fallait donc trouver des produits nettoyants moins chimiques pour ma santé et celle de ma famille. Mais par où commencer et quoi prioriser ? Tout racheter ou faire mes produits nettoyants moi-même? En fait, je dirais que l’important est de progressivement changer ses différents produits ménagers en commençant par ceux que nous utilisons le plus fréquemment pour en constater les bienfaits. Pour ma part, j’ai débuté ma transition avec les 3 produits suivants: 

1 - savon à vaisselle : Certain savons à vaisselle ont des agents nettoyants qui détériorent la protection naturelle des mains, causant de la sécheresse ou des crevasses. J’ai donc opté pour un savon à vaisselle dont les ingrédients sont dérivés de végétaux, donc plus doux pour la peau et sans odeurs. 

2 - nettoyant tout usage : Un essentiel ! J’ai dû faire le deuil des parfums de fraîcheurs, mais dont les acides anti bactériens nuisaient à mes voies respiratoires. Pour recréer ce même effet, j’ouvre les fenêtres lors du nettoyage de mes comptoirs pour aérer mon espace. 

3 - nettoyant à vitres : Pour tranquillement m’introduire au DIY des produits ménagers, j’ai décidé de faire mon propre nettoyant à vitres et miroirs. La recette est très simple : dans un push-push de 1L, y mettre 2/3 d'eau tiède pour 1/3 de vinaigre 12% et le tour est joué ! Le résultat est impeccable. 

Ma fille a aujourd’hui 7 mois et je suis heureuse de savoir qu’elle s'épanouie dans un environnement domestique sécuritaire et moins nocif pour sa santé. Privilégier des produits nettoyants écologiques et biodégradables qui encouragent la préservation de notre belle planète!

ernsline brigade abieze

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.